Mortier de restauration à la Chaux traditionnel

 

DÉFINITION

Mortier traditionnel, fabrication sur chantier avec sables locaux et chaux NHL 3.5
 
 

SUPPORTS ADMISSIBLES

• Pisé, adobe, mâchefer.
• Maçonneries anciennes montées au mortier peu résistant (DTU 26.1 - chap. 11).
• Maçonneries hourdées au mortier de plâtre/chaux et préparées au GOBETIS SPECIAL A.
• Maçonneries enduites au mortier traditionnel conforme au DTU 26.1.
• Enduits monocouches d’imperméabilisation, y compris les sous-enduits gris d’imperméabilisation PAREXLANKO.
• PARLUMIERE STH
 
 

SUPPORTS EXCLUS

• Enduits exclusivement à la chaux aérienne ou au plâtre, peintures, revêtements plastiques épais.
• Enduits hydrauliques allégés de résistance mécanique inférieure au PAREXAL.
• Supports exposés inclinés de plus de 10° par rapport à la verticale.
 
 

PERFORMANCES

PAREXAL optimise l’accrochage par “moulage” des éléments de maçonnerie.
 
Correspondance MERUC 31151
• Masse Volumique Apparente : 1400 kg/m3 M3
• Module d’élasticité : 2800 MPa E1
• Résistance à la traction : 1 MPa R1
• Rétention d’eau : 96 % U5
• Capillarité faible : < 1 g/dm2 .√mn C1
• Résistance à la compression : 2 MPa
• Peu de sels solubles (sodium + potassium) : 0,10 %
• Porosité adaptée : supérieure à 35 %.
• Forte perméance à la vapeur d’eau : supérieure à 0,8 g/dm2 . h. mm Hg.
• Résistance à la diffusion vapeur d’eau µ : 10 environ.
 
Toutes les valeurs indiquées sont des moyennes calculées sur des résultats obtenus en laboratoire suivant des procédures normalisées.
 
 

LIEN

Avant / Après