LES PARTENAIRES

 Préfecture de 
 Région Ile-de-France 
 DRAC - STAP 77
 Conseil Général 
 de Seine et Marne
 C.A.U.E. 77
 Chambre de Métiers 
 & de l'Artisanat
 BTP77
 PACT 77
 Ecole d'Avignon
 Architectes du Patrimoine
 Fondation du Patrimoine
 La Demeure Historique
 VMF
 Maisons paysannes 
 de France
 Rempart
 

L'ADHÉSION à la charte

Façatec Ravalement adhère à la charte pour la valorisation du bâti ancien en Seine et Marne depuis Avril 2012.
 
Par cette adhésion nous nous engageons à :
 
- adhérer aux valeurs de cette charte dans la restauration du bâti ancien afin d'en préserver le patrimoine transmis sans le dénaturer ;
- participer au pôle ressource si besoin par des interventions techniques dans le cadre de formation pour transmette nos savoir-faire et la "pérennisation" des bonnes pratiques ; 
- s'impliquer dans la promotion de ces valeurs auprès des particuliers et des entreprises associées et tout autre acteur œuvrant dans la restauration ;
- conseiller notre clientèle dans ses relations avec les administrations chargées de l'urbanisme.
 
 

Une charte pour la valorisation du bâti ancien

La qualité et la diversité du bâti ancien, seine-et-marnais, font l'admiration des visiteurs de notre département et la fierté de ses habitants. Elles contribuent, très fortement, à l'attrait touristique. Il s'agit d'un élément essentiel de l'identité culturelle départementale.
 
 
Malheureusement, les nombreuses réhabilitations effectuées ces dernières années n'ont pas toujours respecté les caractéristiques du bâti ancien, ni ses spécificités locales, et ont souvent causé des dommages irréparables faute d'intervenants suffisamment sensibilisés et formés (maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre ou entreprises).
 
Afin de permettre aux propriétaires, maîtres d'œuvre et entreprises, désireux de faire un travail de qualité, respectueux des techniques et de l'esthétique du bâti traditionnel, les principales instances professionnelles, administratives et associatives intervenant sur l'habitat ancien, en Seine-et-Marne, ont imaginé une charte de qualité à laquelle peuvent adhérer des entreprises, artisans et maîtres d’œuvre reconnus pour leur savoir-faire professionnel. 

 

Une charte morale

La signature de la charte engage les professionnels à faire preuve de leur savoir-faire. Ils s'engagent alors :
- à respecter les règles techniques de la charte ;
- à respecter les éléments architecturaux propres au bâti à restaurer ;
- à informer leurs clients (propriétaires de constructions antérieures à la fin du 19ème siècle) de l'existence de la charte, et à les inciter à se la procurer ;
- à fournir un devis descriptif aussi détaillé que possible sur les prestations et qualités des ouvrages étudiés pour une bonne information du maître d'ouvrage. 
 

Une charte technique

 Établie par un groupe de travail, cette charte est une base commune de protocole d’intervention et énonce des règles techniques certes, mais aussi une exacte lecture et compréhension du bâti ancien.
 
Ces règles ont pour vocation à constituer un condensé des notions techniques indiscutables à appliquer lors des travaux de restauration du patrimoine architectural ancien. Elles permettent d'assurer des réalisations de qualité et de valoriser le travail. Elles pérennisent la valorisation patrimoniale des interventions sur ce bâti tout en l'intégrant dans le développement durable. Une bonne restauration valorise le patrimoine.
 
Les entrepreneurs et architectes, soucieux de participer à la sauvegarde du bâti ancien seine-et-marnais, sont invités à signer un engagement de respect de la charte. Cet engagement tient lieu d’agrément après validation par un comité.
 
Des signataires pourront se constituer en réseau et fonctionner à la manière d'un « cercle de qualité », avec des rencontres plus ou moins régulières, selon l'actualité, sur des points techniques particuliers de restauration. Au-delà des engagements respectifs des signataires, la charte se veut un outil de promotion des savoir-faire de qualité.

 

Une charte utile

Outre la fierté de participer à la sauvegarde du patrimoine architectural...
 
Pour le propriétaire ou maître d'ouvrage :
- une garantie : des professionnels compétents et passionnés ;
- une sécurité : le respect de la charte technique ;
- des références ;
- des conseils dans le choix des travaux à entreprendre, privilégiant la qualité et éliminant l'inutile souvent coûteux ;
- des pratiques qui mettront en valeur les qualités techniques et architecturales de l'ancien, tout en l'adaptant au confort d'aujourd'hui.
 
Pour les professionnels, elle n'est pas seulement un potentiel de travail, c'est aussi :
- des chantiers de qualité ;
- la possibilité de travailler avec des clients ayant une sensibilité proche de la leur, et pouvant apprécier « le bel ouvrage » ;
- une référence, voire une notoriété ;
- la création d'un réseau d'artisans aux métiers complémentaires ;
- un espace d'échange, de connaissances et de transmission du savoir entre professionnels motivés.

  

L’agrément de la Charte de valorisation du bâti ancien

 L'agrément de cette charte est accordé à des professionnels de la restauration après examen, par un comité (d'agrément et de suivi), d'un dossier de candidature.
 
Ce sont donc, non seulement les compétences techniques et les savoir-faire qui sont pris en compte, mais aussi la compréhension du bâti ancien, la sensibilité et l'intérêt pour la sauvegarde du patrimoine architectural.
 
L'agrément est accordé pour quatre ans et peut être renouvelé ultérieurement selon les mêmes critères. Il peut être retiré immédiatement en cas de manquement grave aux principes de la charte.
 
Le dossier de candidature présentera notamment :
- la structure et le profil de l'entreprise ;
- des chantiers de restauration de référence avant/après (travaux illustrés de photos, certificat de maître d'œuvre) ;
- un dossiers de demande d’adhésion joint en annexe (accessible sur le site Internet du STAP 77). 

 

TÉLÉCHARGEMENT

 Vous pouvez télécharger ici l'intégralité de la charte.